393 343 visites 2 visiteurs

Interview – Aimeric Gibert

24 mars 2018 - 18:06

Joueur depuis 2012, Aimeric Gilbert est devenu le coach adjoint de l'équipe fanion depuis maintenant plus de 6 mois. Il nous a raconté ce choix et ses premières impressions.

  • Pourquoi avoir choisi ce rôle d'entraîneur adjoint ?

J’ai pris la décision d’arrêter de jouer après la trêve début 2017 à cause des blessures à répétition. A un moment, il faut arrêter les dégâts. Et puis, j’avais envie de rester au club pour donner un coup de main. J’avais envie aussi de rester avec ce groupe.              
Donc j’ai proposé mes services à Bruno au mois de mai. Je lui ai dit "si tu veux, je peux  te donner un coup de main pour le groupe 1". Et il m’a dit tout de suite : pas de soucis. On s’est rencontré pour en discuter et puis c’était parti.

  • Son rôle sur le banc :

Je suis en retrait mais j’essaie d’aider Bruno, je n’hésite pas à donner des consignes aux joueurs quand je vois des choses et surtout à motiver les troupes. Et puis, on discute de choix  avec Bruno pendant le match (changements, etc…)

  • Le terrain ne te manque pas trop ?

Franchement, je ne ressens pas de manque même si de temps en temps j’aimerai aller aider les copains quand ils sont dans le dur.

  • Est-ce que ton rôle d’aboyeur que tu avais sur le terrain est le même sur le banc, si oui ça ne dérange pas trop les joueurs ?

Lol, même sur le banc c’est plus fort que moi, je suis obligé d’aboyer. Après les gars me connaissent bien, je suis là pour aider les joueurs et l’équipe.

  • Est-ce que ça te donne des envies de coacher une équipe ?

Pour être honnête, par moment ca me donne envie, mais il y en a d’autres où je me dis que ce n’est pas pour moi.   
Tout d’abord, pour être coach, il faut avoir une formation, connaitre beaucoup de choses sur le plan tactique, technique, athlétique, etc… Et moi à ce niveau, je n’ai même pas le brevet des collèges !!! Ensuite être coach demande beaucoup de temps, d’énergie. Quand tout va bien, c’est passionnant mais quand c’est plus dur, il faut être solide. Et pour terminer, j’ai une activité professionnelle qui prend un peu de temps donc c’est un peu compliqué à certains moments.

  • A mi-championnat, les ambitions ont-elles changées ? Ton bilan de tes 6ers mois en tant que coach adjoint ? ((réponse faite début mars)

L’ambition 1ère était le maintien, suite à la dernière saison et notamment avec les 4 descentes. L’objectif du maintien est en bonne voie et puis maintenant que nous sommes en haut, on a envie d’y rester le plus longtemps possible.

  • Arrives-tu à imposer tes choix avec Bruno ou c ‘est juste consultatif ?

Dans la semaine, on communique par mail avec Bruno et Guena pour les choix du WE, chacun donne sa composition avec des explications. Après Bruno fait ses choix, c’est lui le patron

Merci à Aimeric pour ces réponses en espérant une belle fin de saison pour l'équipe fanion !

Commentaires

JOURNÉE CLUB DU 1ER MAI

LES INFOS CLUB